Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 20:25

L’attente

 

A mon frère Habib,disparu dans la tornade qui consume mon jardin.

 

 

Il me pousse sur le corps

Quantité d’épines

Des cocons de chrysanthèmes

Des ruches de chagrin.

 

Je ne plierai pas mon attente

Car,j’entends ta voix

Frayant une voie

Dans l’odeur de la poudre.

 

J’entends ton chant

Qui m’arrive porté par le vent

J’entends tes prières

Quand ta mère scrute le sous-verre

J’entends ton silence

Braver l’abrupte fin du printemps.

 

Je ne plierai pas mon attente

Car , je te vois souffrir

Quand le bourreau peint l’angoisse

Sur nos sourires

Et quand l’té térébrant consume

Nos ramures

 

Je ne plierai pas mon attente

Ni devant le feu et sa véhémence

Ni quand il biffe notre quintessence

Ni quand brûle notre intumescence

 

Pourtant…Tout a brûlé

 

Sauf  ton acte de naissance.

 

Mohamed Alioui

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
Super bonne idée, super bon petit site !! félicitation :)
Répondre
V
Merci pour ton aide, je suis toute nouvelle dans le monde de votre blog.
Répondre
A
<br /> Superbe Blog bien plus complet et pratique. Il me faudra des mois pour arriver à "rattraper" mon retard.<br /> Un grand merci<br /> <br /> <br />
Répondre
L
UN PETIT PASSAGE<br /> BISE
Répondre
F
Quel courage d'avoir écrit ce poème!!c'est très émouvant, on ne peux retenir ses larmes en lisant et en écoutant ce beau poème écrit pour son frère Habib. Tu pouvais même dire : habibi mon frère. Qu'Allah l'abrite dans ses vastes paradis amine yarab.<br /> Inna lillahi, wa inna ilayhi raji3oune.
Répondre