Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 07:23

 

A celle qui a érigé sa mosquée au seuil de notre porte.

 




Une nuit

Ta prière frappe à ma porte

Me prête sa selle

Une lune !

 

J’ai chevauché les sept cieux

Partout sèment tes yeux

Veillante sur mon étoile

 

Tu dors

Blottie contre un absent

Tu racontes

Nos pouilleries scrofuleuses

Nos bourrasques

Ton endurance

Et ta vie tumultueuse de femme

Condamnée à l’inquiétude

 

Tu dors

Je me faufile dans ton rêve

Tu dis

L’absent est un mort

Il apparaît je pleure

Il disparaît je pleure.

 

Je me faufile dans ton sourire

Je heurte ta douleur

Enfouie dans tes mots sublimes

J’ai lu tes prières

O comme me manque ta fontaine !

 

Mohamed Alioui


 
*mère en arabe dialectal Algérois

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
Merci pour cet article qui ajoute un + dans ce qu’on connaît déjà. Je te suis depuis quelques mois, et je tiens à te remercier pour tes conseils qui aident les jeunes bloggueurs aujourd’hui à mieux avancer dans leur activité.
Répondre
V
Je viens de tomber sur ton blog ce matin et depuis je ne le lâche plus.
Répondre
M
<br /> merci nouss pour ses encouragements<br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> Très beau poème! J'apprécie vraiment tes textes. =)<br /> <br /> <br />
Répondre
L
coucou<br /> je suis actuellement en voyage en egypte<br /> il fait tres chaud et beau<br /> bonne journee<br /> <br /> sylvie
Répondre